jeudi 18 novembre 2010

Novembre 1970: le jounal The Sun dénude la "fille de la page 3"

Devenue une véritable tradition, la jeune fille dénudée de la page 3 est pourtant presque née d'un accident, dans le dos du patron!

Relancé un an plus tôt avec déjà une fille en page 3, mais jusque-là habillée, le journal était déjà critiqué pour être trop porté sur le sexe.
La première Fille de la page 3, le 17 novembre 1969, était la suédoise Ulla Lindström*, dans un t-shirt légèrement déboutonné, suivie seulement de 2 autres mannequins la même année.

Alors que le propriétaire du journal Rupert Murdoch était à l'étranger, le 17 novembre 1970, l'éditeur du Sun Harry Lamb joue gros: Stéphanie Rahn**, une allemande de 20 ans apparait seins nus sur la Page 3 du journal! Murdoch est fou de rage mais se reprend vite en voyant grimper les chiffres des ventes.


Constamment critiquée depuis 40 ans, la "fille de la page 3" est pourtant restée ancrée à l'identité même des tabloids anglais, en particulier le Sun et le Daily Star. Les expressions "Page Three" et "Page 3" sont d'ailleurs des marques déposées du groupe de presse News International Ltd qui possède le Sun.
A partir de 1978, le journal s'ouvre aux anonymes: il offre la possibilité aux lectrices d'apparaître en Page 3.

En 2010, c'est la belle Rosie Jones, habituée des magazines masculins britanniques, qui joue -habillée- dans la publicité anniversaire du Sun.



*    la pin-up de cette semaine!
**  la pin-up de la semaine prochaine!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire